Depuis qu’elle tente d’exister sans se perdre dans un système imposé, normalisé et destructeur, La Ferme du Poussin développe des stratégies alternatives permettant une viabilité écologique, sociale et économique. Dans ce sens, et après constatation de l’appauvrissement de la biodiversité, de la redondance de productions, alors que des ressources existantes sont laissées à l’abandon et enfin de la fracture sociale interdisant le passage de connaissances entre les individus, le choix a été fait de prendre ce système à contre pied. Le glanage volontaire correspond donc à l’action de contacter des propriétaires de fruitiers qui ne récoltent pas pour diverses raisons et de leur proposer de récolter ces fruits abandonnés en échange d’un service ou d’un produit lié à cette récolte (partie des fruits, fruits transformés, entretien du verger,…).